mercredi 10 mars 2021

 

UN MESSAGE VIDÉO DES CROYANTS DE L'ÉGLISE ORTHODOXE UKRAINIENNE AU PRÉSIDENT DE L'UKRAINE ET AUX ÉGLISES ORTHODOXES LOCALES A ÉTÉ PUBLIÉ

Kiev, le 10 mars 2021

    


Le 22 février 2021, un congrès de représentants des églises saisies de l'Église orthodoxe ukrainienne s'est tenu à la Dormition Kiev-Petchersk Lavra, à la fin de laquelle le clergé et les croyants ont enregistré un message vidéo adressé au président ukrainien avec une demande. pour protéger leurs droits, et aussi fait appel aux Églises orthodoxes locales avec un appel à la prière et le soutien des rapports. Patriarchia.ru .


Le recteur de la paroisse du village de Katerinovka du district de Kremenets de la région de Ternopil, le prêtre Sergiy Gladun, a raconté l'histoire de la saisie brutale du temple: «Les gens ont été battus, volés et insultés dans leur état. Sans précédent au XXIe siècle - nous sommes détestés pour la foi orthodoxe, les églises sont saisies, les portes sont cassées et nos sanctuaires sont enlevés ». Depuis 2014, il y a eu plus de 130 cas de ce genre.

«À côté de moi, il y a des gens de 12 régions d'Ukraine, et chacun d'eux avec une histoire de douleur et de chagrin, ainsi que leurs victimes pour la foi orthodoxe. Il y a des milliers de personnes comme nous », a déclaré le père Sergius.

Le prêtre a souligné qu'une telle politique anti-église était activement soutenue par l'ancien président P.A. Porochenko et la plupart des croyants ukrainiens espéraient que le nouveau président pour lequel ils avaient voté mettrait fin à l'oppression religieuse et protégerait les droits de millions d'Ukrainiens orthodoxes. «Mais cela ne s'est pas encore produit», a déclaré le père Sergius avec regret.

Les représentants d'autres paroisses qui ont souffert du raid de l'OCU se sont également tournés vers le président et ont fait part de leurs espoirs: «Nous attendons que vous protégiez les droits constitutionnels de chaque ukrainien et grec, russe et hongrois, nous nous attendions à ce que vous n'ayez pas ( division en) bons et faux ukrainiens, comme vous l'avez dit. "

Les croyants ont fait appel au garant de la Constitution avec une demande d'arrêter la discrimination contre les citoyens ukrainiens, ainsi que d'abroger la loi qui change le nom de l'Église orthodoxe ukrainienne canonique. «Cher Volodymyr Aleksandrovich, vous pouvez tout changer, restaurer le respect de la Constitution ukrainienne, restaurer la paix en Ukraine, montrer que les droits de l'homme sont avant tout», disent les croyants.

Les représentants des églises saisies de l'Église orthodoxe ukrainienne dans différentes langues - roumain, bulgare, grec, géorgien, serbe - ont demandé aux Églises locales des prières et un soutien.

«Nous demandons également aux Églises orthodoxes locales de prier et de soutenir notre lutte contre ceux qui haïssent leurs voisins, qui s'emparent de nos églises, lèvent la main contre les croyants, les prêtres et les sanctuaires!» - les croyants se sont tournés vers les représentants des Eglises locales, les exhortant "à ne pas soutenir la mise en œuvre du schisme ukrainien".

«Nous sommes l'Église orthodoxe ukrainienne, chez nous. C'est notre Église et notre terre », ont rappelé les Ukrainiens orthodoxes et ont terminé leur appel par l'exclamation« Le Christ est ressuscité! » différentes langues.

L'appel a été publié sur la chaîne YouTube de l'Église orthodoxe ukrainienne.

10 mars 2021