samedi 4 février 2023

 PAROLE SUR LA MORT 5/9



CHAPITRE V : LES SOUFFRANCES DE L'ENFER ET LA RÉDEMPTION

 

Ce texte est proposé aux chrétiens orthodoxes qui fréquentent régulièrement les offices de l'Eglise ainsi que les sacrements, qui ont une vie de prière intérieure et qui ont un père spirituel chez qui ils se confessent régulièrement. Pour les autres, nous craignons qu'il provoquera chez eux des réactions négatives et pourraient être peturbés dans leur psyché.

 

Il pourrait-y avoir des passages difficiles qui, probablement, vont heurter la sensibilité de notre entendement humain. Prière de garder à la mémoire la pensée que Christ est venu sauver ceux qui espèrent en Lui, que la vie a jailli du tombeau et le Seigneur nous l'a accordée par le Saint baptême et les sacrements de l'Eglise.


Les souffrances éternelles qui attendent le pécheur en enfer sont si terribles, que l'homme ne peut en avoir une conception claire sur la terre sans une révélation particulière de Dieu. Nos maladies les plus cruelles, nos mésaventures douloureuses, nos souffrances et tribulations terrestres, aussi terribles qu'elles puissent être, sont sans commune mesure avec les souffrances de l'enfer. Le philosophe grec Epicure affirmait que l'homme est sur la terre pour la jouissance ; il encourageait ses adeptes à se livrer complètement à la débauche. Pour ce faire, il rejetait catégoriquement l'existence de Dieu et l'immortalité de l'âme humaine. Son enseignement est retenu par tous ceux qui rejettent le souvenir de Dieu et du châtiment consécutif au péché. Il est toujours prisé de nos jours. Mais c'est en vain que ces voluptueux épicuriens modernes s'écrient : « Ce n'est pas possible que les souffrances de l'enfer, si seulement elles existent, soient si cruelles, et qu'elles durent éternellement ! Ceci est incompatible avec la miséricorde divine, et même avec le bon sens ! L'homme existe sur la terre pour la jouissance ! Puisqu'il est entouré d'objets de jouissance, pourquoi devrait-il les dédaigner ? Qu'y a-t-il là de mauvais et de coupable ?  Laissons de côté cet appel opposé à la Révélation et à l'Enseignement divin !

vendredi 3 février 2023

  Calendrier Liturgique du mois de Février 2023.

Mission Orthodoxe de GRASSE

Chapelle St Jean de Grasse

2 ch.de St jean. 06130 Grasse/ tel: 06 47 36 09 34



+++

En raison de la recrudescence de l’épidémie de COVID 22/23/24 et de la Variole du singe et du pangolin rampant, nous vous recommandons d’être attentif aux précautions sanitaires d'usages: port du masque, lavage des mains, vénération des saintes icônes, du saint Évangile et de la Croix, aération de l’église, bisouillages, lors du partage des agapes en extérieur et de ne pas monter aux arbres, sauf bien-sûr pour les enfants.

jeudi 2 février 2023

 

MÉMOIRE ÉTERNELLE !

À LA SUITE DU BOMBARDEMENT DU 

MONASTÈRE NIKOLO-VASILYEVSKY 

PRÈS DE VOLNOVAKHA, 

LE HIÉROMOINE BONIFACE ET

 LA NONNE AU GRAND SCHEME SAVVA ONT ÉTÉ TUÉS

. Nikolskoïe, le 1er février 2023

    


Le soir du 31 janvier 2023 ,Nikolskoye, district de Volnovakha, a été soumis à des bombardements massifs, à la suite desquels deux habitants du monastère de la Dormition Nikolo-Vasilyevsky, le hiéromoine Boniface et la schéma-nonne Savva, ont été tués, rapporte Patriarchia.ru .

Le hiéromoine Boniface est mort pendant le bombardement, la schéma-nonne Savva s'est reposée le matin du 1er février d'une grave blessure reçue la veille.

Monastère Uspensky Nikolo-Vasilyevsky, situé dans le village. Le district de Nikolskoye Volnovakha sur le territoire de la République populaire de Donetsk, depuis mars 2022, a été bombardé presque quotidiennement, dont les victimes étaient un certain nombre de travailleurs et d'habitants du monastère. 80% des bâtiments du monastère sont endommagés et détruits.

Selon les matériaux du portail "Orthodox Life"

1 février 2023

 

mercredi 1 février 2023

     

 PAROLE SUR LA MORT 4/9



CHAPITRE IV : DE LA MORT ET DE LA VIE DE L"ÂME

 

Ce texte est proposé aux chrétiens orthodoxes qui fréquentent régulièrement les offices de l'Eglise ainsi que les sacrements, qui ont une vie de prière intérieure et qui ont un père spirituel chez qui ils se confessent régulièrement. Pour les autres, nous craignons qu'il provoquera chez eux des réactions négatives et pourraient être peturbés dans leur psyché.

Il pourrait-y avoir des passages difficiles qui, probablement, vont heurter la sensibilité de notre entendement humain. Prière de garder à la mémoire la pensée que Christ est venu sauver ceux qui espèrent en Lui, que la vie a jailli du tombeau et le Seigneur nous l'a accordée par le Saint baptême et les sacrements de l'Eglise.

 

« De même que la séparation de l'âme et du corps, c'est la mort du corps, la séparation de l'âme et de Dieu, c'est la mort de l'âme. Voilà en quoi consiste à proprement parler la mort de l'âme. C'est de cette mort-là dont Dieu parlait quand Il donna Son commandement au Paradis, disant : le jour où tu en mangeras, tu mourras. C’est de cette mort-là que mourut l'âme d'Adam, séparée de Dieu par la désobéissance, car dans son corps, il vécut encore 930 ans. Cette mort ne se contenta pas de dérégler l'âme, elle étendit également sa malédiction sur l'homme entier : le corps même fut soumis aux souffrances et à la corruption. Après la mise à mort de l'homme intérieur par la désobéissance, Adam s'entendit dire : Le sol sera maudit à cause de toi. C'est à force de peine que tu en tireras la nourriture, tous les jours de ta vie; il produira des épines et des ronces et tu mangeras l'herbe des champs. Tu mangeras ton pain à la sueur de ton front, jusqu'à ce que tu retournes à la terre dont tu as été pris, car tu es poussière et tu redeviendras poussière (Gen.3,18-19) » (Saint Grégoire Palamas, lettre à la moniale Xénia).

 Appel de la Laure des Grottes de Kiev à tous les monastères des Églises orthodoxes locales

janvier 2023 orthodoxie.com



Le supérieur et les moines de la Laure des Grottes de Kiev ont lancé, en date du 31 janvier 2023, l’appel suivant à tous les monastères des Églises orthodoxes locales :

« Vos Éminences, Vos Excellences,

Révérends Pères et Mères higoumènes, frères et sœurs,

Nous, supérieur et frères de la Laure de la Sainte-Dormition des Grottes de Kiev, en ce moment terrible des malheurs de la guerre et des lourdes épreuves pour le peuple ukrainien, sommes contraints de nous adresser à vous, en demandant vos prières pour la paix dans notre État, et aussi pour nous défendre contre les persécutions, les brimades et les discriminations contre les chrétiens orthodoxes de l’Église orthodoxe ukrainienne, qui ont lieu maintenant en Ukraine.

L’Église orthodoxe ukrainienne, depuis 1990, dispose de l’autonomie et de l’indépendance dans son administration et sa structure, et constitue la plus grande confession religieuse en Ukraine, par la quantité de ses communautés et de ses fidèles. Aujourd’hui, avec grande douleur, nous devons constater que, à l’appel de la direction de la nouvelle, soi-disant, « Église orthodoxe d’Ukraine » alternative, les organes de l’État refusent d’enregistrer les statuts de nos organisations religieuses et les amendements à ceux-ci, effectuent des perquisitions, engagent des poursuites pénales, prennent des sanctions, bloquent des comptes en banque sont bloqués, toutes sortes d’obstacles à la célébration des offices sont créés, des églises sont saisies illégalement et violemment, des prêtres et des paroissiens sont battus et expulsés. Dans certains endroits, nos sanctuaires sont enregistrés sous le nom d’organisations de l’Église orthodoxe d’Ukraine avec des méthodes de bandits et sont saisis, bien que selon la législation ukrainienne « toutes les religions, toutes les confessions et organisations religieuses sont égales devant la loi, tout privilège ou restriction d’une religion, confession ou organisation religieuse par rapport à d’autres ne sont pas permises ». Maintenant, nos fidèles sont invités à revenir dans ces églises saisies par la force et à mener leur vie spirituelle sous la direction de la nouvelle confession (l’Église orthodoxe d’Ukraine). Sans même approfondir la question de la canonicité de telle ou telle Église, nous ne pouvons répondre à cette simple question : comment est-il possible pour un chrétien de prier dans une église avec des voleurs, qui ont chassé de ce sanctuaire des membres du Corps du Christ ?

Nous vous informons également que dans les églises les plus grandes de la Laure de Kiev, nous n’avons plus le droit de célébrer les offices, et ce : dans l’église dite « du réfectoire », restaurée entièrement par nous-mêmes, et dans l’église de la Dormition que nous avons littéralement relevée de son état de ruines, l’un des plus grands sanctuaires de l’Orthodoxie mondiale, alors que nous l’avions reçue à l’état de ruine. Depuis le 7 janvier de cette année, c’est l’Église orthodoxe d’Ukraine qui y célèbre.

Au nom du monachisme de toute l’Église orthodoxe ukrainienne, et en demandant vos saintes prières pour la paix, nous vous demandons aussi d’élever votre voix en appelant ceux qui sont au pouvoir de mettre un terme à l’incitation à la haine interconfessionnelle dans notre État très éprouvé.

Que la bénédiction de notre Seigneur Jésus-Christ, ainsi que l’intercession de la Mère de Dieu et de tous les saints des Grottes de Kiev, soient avec vous tous.

Le métropolite de Vychgorod et Tchernobyl Paul,

Vicaire du métropolite de Kiev et de toute l’Ukraine,

Président de la Commission de l’Eglise orthodoxe ukrainienne pour les monastères,

Supérieur de la Laure de la Sainte-Dormition de Kiev

Avec toute la communauté monastique »


Source

lundi 30 janvier 2023

 

PAROLE SUR LA MORT 3/9



CHAPITRE III : DE L'ÂME APRES SA SÉPARATION D'AVEC LE CORPS

 

Ce texte est proposé aux chrétiens orthodoxes qui fréquentent régulièrement les offices de l'Eglise ainsi que les sacrements, qui ont une vie de prière intérieure et qui ont un père spirituel chez qui ils se confessent régulièrement. Pour les autres, nous craignons qu'il provoquera chez eux des réactions négatives et pourraient être perturbés dans leur psyché.

Il pourrait-y avoir des passages difficiles qui, probablement, vont heurter la sensibilité de notre entendement humain. Prière de garder à la mémoire la pensée que Christ est venu sauver ceux qui espèrent en Lui, que la vie a jailli du tombeau et le Seigneur nous l'a accordée par le Saint baptême et les sacrements de l'Eglise.

Pour notre édification et notre salut, les saints pères ont exposé les circonstances qui entourent le départ de l'âme du corps. Citons la troisième catéchèse de Saint Théodore le Studite : « Frères ! Resterons-nous toujours ici? Non ! Malheur, frères ! Quel terrible mystère que la mort ! Comme nous devons être vigilants, repentants, raisonnables, et penser qu'aujourd'hui même la mort nous attend, la séparation de l'âme et du corps, la venue des anges, et je ne parle pas de celle des démons. Ces derniers s'approchent de ceux qui se sont laissé entraîner par les passions. Pensez quelles peines et quelles souffrances suscitent leur vue, quand retentit l'ordre : âme, sors ! Pour ceux qui quittent leur corps, les bonnes œuvres et la pureté de conscience sont un grand secours. L'obéissance procure à l'âme beaucoup de hardiesse, l'humilité une grande consolation, les larmes du secours, la patience de l'aide. Les bonnes œuvres chassent les démons, et les adversaires bredouilles laissent la place aux anges qui entraînent l'âme vers le Sauveur. Mais l'âme qui a transformé les passions en habitude et s'est laissée vaincre par le péché est saisie d'effroi. Les démons triomphent et entraînent la maudite vers les souffrances de l'enfer souterrain, vers les ténèbres du tartare ».

samedi 28 janvier 2023

 

Zelensky contre

l'Église orthodoxe ukrainienne

(Via orthodoxologie)

Métropolite Onuphre

 

 Le 2 janvier, une église orthodoxe de Vinnytsia, en Ukraine, a été couverte de sang. Le matin, un homme a fait irruption dans l'église et a retourné le crucifix, a brisé plusieurs icônes, a jeté des bannières sur le sol et a finalement coupé la gorge du prêtre avec un rasoir. 

Quelques jours plus tôt, dans la ville de Chornomorsk, les paroissiens d'une église orthodoxe n'ont désarmés qu'au dernier moment un homme qui était sur le point de poignarder le prêtre avec un couteau. 

Dans le village de Chechelnyk, un homme en camouflage a brutalement battu un prêtre dans la rue, lui cassant le nez et criant des malédictions.

Il y a une histoire à ce qui précède. Des comédiens debout au Kvartal 95, le studio de cinéma cofondé par l'actuel président Volodymyr Zelenskyy, ont récemment publié une vidéo où ils insultaient obscènement les prêtres orthodoxes et leur souhaitaient publiquement la mort. La vidéo est une parodie de nouvelles dans le style de The Daily Show qui se moque de l'église et se réfère à son clergé comme des "agents russes". De nombreux experts voient un lien direct entre les appels des acteurs et la violence récente.

 

PAROLE SUR LA MORT 2/9



CHAPITRE II : LA REVELATION SUR LE PARADIS ET L’ENFER

 

Ce texte est proposé aux chrétiens orthodoxes qui fréquentent régulièrement les offices de l'Eglise ainsi que les sacrements, qui ont une vie de prière intérieure et qui ont un père spirituel chez qui ils se confessent régulièrement. Pour les autres, nous craignons qu'il provoquera chez eux des réactions négatives et pourraient être peturbés dans leur psyché.

 

Il pourrait-y avoir des passages difficiles qui, probablement, vont heurter la sensibilité de notre entendement humain. Prière de garder à la mémoire la pensée que Christ est venu sauver ceux qui espèrent en Lui, que la vie a jailli du tombeau et le Seigneur nous l'a accordée par le Saint baptême et les sacrements de l'Eglise.

jeudi 26 janvier 2023

 

PAROLE SUR LA MORT 

Partie 1/9


Nous remettons en ligne ce texte, avec la bénédiction du Hiéromoine Nicodème  (9 chapitres), publié en Janvier 2012 sur le site : 
Spiritualite-orthodoxe.blogspot.com

Nous vous proposons le fameux traité sur la mort de saint Ignace Briantchaninov Evêque du Caucase et de la Mer Noire, écrit au milieu du 19ème siècle.


Ce fameux traité est précieux puisqu'il expose d'une façon méthodique et selon les témoignages des saints pères de l'Eglise orthodoxe, ainsi que de la tradition liturgique, les enseignements relatifs à la double nature de l'homme, à la séparation de cette double nature par la mort, à l'état de l'âme après la mort et ce qui pourrait lui advenir comme bonheur ou malheur, suite à ce qu'elle aurait choisi comme principe de vie durant son séjour terrestre.

Ce texte est proposé aux chrétiens orthodoxes qui fréquentent régulièrement les offices de l'Eglise ainsi que les sacrements, qui ont une vie de prière intérieure et qui ont un père spirituel chez qui ils se confessent régulièrement. Pour les autres, nous craignons qu'il provoquera chez eux des réactions négatives et pourraient être perturbés dans leur psyché.

Nous publierons successivement les neuf chapitres de ce traité et nous avertissons les lecteurs qu'il pourrait-y avoir des passages difficiles qui, probablement, vont heurter la sensibilité de notre entendement humain. Prière de garder à la mémoire la pensée que Christ est venu sauver ceux qui espèrent en Lui, que la vie a jailli du tombeau et le Seigneur nous l'a accordée par le Saint baptême et les sacrements de l'Eglise.

A noter cependant, que ce que l'on appelle "Les visions de Theodora", sur les épreuves que son âme a subies à sa sortie du corps, (les douanes), ont été critiquées par plusieurs théologiens contemporains, du fait que les sources utilisées, on sait maintenant que leur origine est douteuse et nous prions les lecteurs de relativiser leur portée.

Nous notons aussi que Saint Ignace dans sa façon d'écrire et son style direct, prononce des jugements radicaux sur différents états et sujets. Là aussi il convient de relativiser puisque ce style était bien répandu en Russie au 19ème siècle.

Ceci dit, ce traité reste unique pour parler de la mort d'une façon méthodique et exhaustive. On peut en tirer beaucoup de leçons pour nous préparer à ce moment fatidique de notre vie, puisqu'il est enrichi de l'expérience des saints et des citations bibliques.

Que par les prières de Saint Ignace Dieu nous fasse miséricorde. Amen.

+++

« Que tu te souviennes tous les jours de ta vie, du jour où tu sortis du pays d'Egypte »
(Dt. 16, 3)

+++

 

Nous sommes rattrapés par l'histoire.

Métropolite Marc de Berlin : « Hitler n’est pas allé aussi loin »

Sur Orthodoxie.com 

Via Orthodoxologie. Merci à Claude.

 


 

Le métropolite Marc de Berlin (Église orthodoxe russe hors-frontières) a revenu sur la situation de l’Église orthodoxe en Ukraine dans en entretien donné au site d’infirmations Praoslavie.ru. Nous vous proposons de lire la traduction française de l’interview.

« – Monseigneur, comment décririez-vous la situation actuelle de l’Église orthodoxe ukrainienne ?

– À mon avis, nous assistons à une persécution qui ressemble beaucoup à la persécution des chrétiens dans les premiers siècles de notre ère. Seulement maintenant, la situation est bien pire, car tout cela est fait par d’anciens chrétiens et d’anciens paroissiens de notre Église, qui s’y opposent maintenant. Tous ces efforts visent à déclarer l’Église orthodoxe ukrainienne inexistante ou à interdire ses activités dans toute l’Ukraine. Déjà interdite dans certaines régions, elle est désormais persécutée dans tout le pays.