samedi 25 juin 2022

 

Homélie sur la Nativité de Jean le Précurseur et Baptiste du Seigneur (Saint Luc de Simferopol)

 


Par saint Luc, archevêque de Simferopol et de toute la Crimée

(livré le 24 juin/7 juillet 1951)

 

Prophète et Précurseur de la venue du Christ, digne de louange, nous sommes perplexes, qui vous honorons d'amour.

Eh bien, comment ne pas être perplexe, comment pouvons-nous offrir des louanges dignes de ce dont le Seigneur Jésus-Christ lui-même a dit, que parmi ceux qui sont nés de femmes, personne de plus grand que Jean-Baptiste n'est apparu.

mercredi 22 juin 2022

 Calendrier Liturgique des mois de Juin 2022.

Mission Orthodoxe de GRASSE

Chapelle St Jean de Grasse

2 ch.de St jean. 06130 Grasse/ tel: 06 47 36 09 34



mardi 21 juin 2022

 

Deuxième homélie du dimanche de la Toussaint

 Par saint Luc, archevêque de Simferopol et de toute la Crimée


( livré en 1958 )

Source : Traduit par John Sanidopoulos.

Le dimanche de la Toussaint nous donne l'occasion de réfléchir sur les multiples chemins parcourus par le saint peuple de Dieu sur le chemin épineux vers le Royaume de Dieu.

Leurs conditions de vie, leurs aspirations et leurs penchants, leurs caractères étaient très différents ; leurs vies étaient très différentes et, par conséquent, leurs esprits et leurs cœurs étaient surtout portés vers l'accomplissement de l'un des commandements de Dieu.

 

Le sort surréaliste des enfants

 nés d’une erreur de GPA ou de PMA/Source Aleteia

 


Tomsickova Tatyana | Shutterstock

Blanche Streb - publié le 20/06/22

De bien tristes histoires que celles de ces enfants abandonnés à la suite d’une erreur dans le processus de GPA ou de PMA. Docteur en pharmacie, Blanche Streb observe que ces situations montrent aussi que le lien génétique ne peut être balayé comme ne comptant pour rien.

samedi 18 juin 2022

 

SAUVONS L'ÉGLISE ORTHODOXE EN BOIS DE THORENC (06).

 


 

Au-dessus de Cannes, au-delà de Grasse, sur les terres de la commune d’Andon, dans une douce vallée entre montagnes basses, forêts de conifères et lacs, se trouve le village de Thorenc , qui fut d’une grande importance pour l’orthodoxie russe sur la Côte d’Azur avant la révolution . 

En raison de son microclimat montagneux, Thorenc a mérité à juste titre le titre de « Côte d’Azur Suisse ». La combinaison harmonieuse d’une brise marine chaude, d’une hauteur modérée devant les montagnes alpines (Thorenc est situé à environ 1200 mètres d’altitude) et d’une abondance de sources (il y a 56 sources et plusieurs lacs sur les terres de la commune d’Andon) incitait jadis la diaspora russe de la Côte d’Azur à y déménager pour l’été du chaud bord de mer, dans le calme pittoresque (à cette époque un train express spécial se rendait même à Thorenc depuis Nice).

Et la première station de ski en France est née à Thorenc.  Avant la révolution de 1917, les Russes priaient à Cannes dans l’ église de l’Archange Michel.

La petite église de Thorenc a été construite par la princesse Gagarine avec du bois de mélèze local. C’est ce bois qui a résisté à plus de cent ans et le temple a été conservé en excellent état. L’ensemble  du temple ressemble à une maison de jouets.   

En juin 1905, le grand-duc Mikhail Mikhailovich mit sa villa « Kronstadt » à Thorenc à la disposition des officiers russes blessés en Mandchourie. Un mois après la proposition du Grand-Duc, les blessés arrivent à Thorenc , accompagnés du Dr Vorobiev, chirurgien-chef de l’hôpital militaire de Kiev. Ils ont été accueillis par un représentant du consulat russe à Nice et diverses personnalités de cette station de montagne, et l’arrivée des blessés a été marquée par de nombreuses banderoles, guirlandes, drapeaux russes et français.

 


Villa Kronstadt à Thorenc le 4 juillet 1905 à l’arrivée d’officiers russes convalescents

 De plus, au cours de l’année 1905, des cérémonies et des soirées caritatives sont organisées à Cannes pour rendre hommage et apporter un soutien financier aux soldats russes en convalescence. Il y avait toujours des fidèles dans la petite église en bois.

Pour la Russie, Thorenc avait également une signification économique particulière. La célèbre famille locale de la Ruhr a répondu à la proposition de l’empereur Nicolas II de créer une industrie du parfum en Russie et a construit la première usine de parfums à Moscou, dont un album avec de vieilles photographies est toujours soigneusement conservé.

 


 

Pendant un certain temps après 1917 , l’église orthodoxe de Thorenc  était encore utilisée, mais ensuite elle a été abandonnée, le terrain en dessous est passé à un autre propriétaire. 

Jusqu’en 2015, l’eglise était en bon état, mais l’ouragan est passé, a traversé le toit. Les précipitations ont commencé à détruire le sol dans sa partie centrale. Les stalles du chœur et l’escalier à vis qui y mène sont encore en excellent état.

 


L’église se dresse sur une propriété privée et doit être déplacée, car le propriétaire du terrain sur lequel se dresse le temple a donné plusieurs mois pour l’évacuer. La Mairie de la commune y alloue un terrain dans la partie centrale de la zone de loisirs touristique, non loin des étangs et du parking. Il y a un projet. L’église se compose de blocs de bois pliables ce qui facilite grandement la tâche du transfert vers un nouvel emplacement.

Nous devons agir rapidement et déplacer le temple de la propriété privée vers un nouvel emplacement attribué par la Mairie. 



.../...



Chers frères et sœurs, si vous n’êtes pas indifférents au sort de l’unique église orthodoxe russe en bois de Thorenc et êtes prêts à contribuer à sa préservation, nous vous demandons de contacter les avocats de notre paroisse Gérard et Elena ( www .stmichelcannes . fr / kontakt nye – dannye ). 

Prêtre Antony Odaysky 

17 juin 2022 _  source : Pravoslavie.ru 

 

lundi 13 juin 2022

 

SAINT LUC (VOINO-YASENETSKY) 

SUR LA COMMÉMORATION DES MORTS




Saint Luc (Voino-Yasenetsky), archevêque de Crimée

Pour le samedi jour de la commémoration des morts qui précède la fête de la Pentecôte, ainsi que le jour de la Saint-Luc (Voino-Yasenetsky), nous présentons l'entretien du saint hiérarque avec les paroissiens sur la commémoration des morts.   

 

Photos des funérailles de Frank Atwood récemment exécuté au monastère de Saint Anthony en Arizona





 

Les funérailles de Frank Atwood, qui avait été baptisé chrétien orthodoxe sous le nom d'Anthony en 2000 et devenu moine la veille de son exécution le 7 juin sous le nom d'Ephraïm, ont eu lieu hier 10 juin au monastère de Saint Anthony en Arizona . Éternelle soit sa mémoire !

 

jeudi 9 juin 2022

 

FRANK ATWOOD, QUI A ÉTÉ TONSURÉ MOINE SOUS LE NOM D'EPHRAÏM, A ÉTÉ EXÉCUTÉ.

Mémoire éternelle !



8 juin 2022

Source : Mystagogie

    

Il a été confirmé que Frank Atwood a été exécuté ce matin par l'État de l'Arizona par injection létale. Atwood a été mis sous sédation à 10h10 et a été déclaré mort à 10h16, ont déclaré des témoins des médias. Il avait 66 ans et avait été condamné en 1987 pour l'enlèvement et le meurtre d'une fillette de 8 ans dans le comté de Pima, Vicki Lynne Hoskinson. Frank a maintenu son innocence jusqu'à la fin.

Selon Frank Strada, directeur du département des services correctionnels de l'Arizona, il s'agit de la déclaration finale de Frank Atwood, s'adressant d'abord à l'aîné Paisios du monastère voisin de Saint Anthony qui l'a accompagné à son exécution :

"Merci, Père précieux, d'être venu aujourd'hui et de m'avoir guidé vers la foi. Je tiens à remercier ma belle épouse qui m'a aimé avec tout ce qu'elle a. Je tiens à remercier mes amis et mon équipe juridique, et surtout, Jésus-Christ à travers ce processus judiciaire injuste qui a conduit à mon salut. Je prie que le Seigneur ait pitié de nous tous et que le Seigneur ait pitié de moi.

 

 

Derrière le rideau noir: un journaliste de la République d'ARIZONA décrit

 l'exécution "surréaliste" de Frank Atwood

" Le moine au grand schème Ephraïm "

 

Le 8 juin, l'Arizona a achevé la deuxième exécution de l'État depuis l'exécution bâclée du double meurtrier Joseph Rudolph Wood en 2014 . Le journaliste Jimmy Jenkins était un témoin, mais pas en tant que journaliste du pool de médias. Ce qui suit est son récit de ce qu'il a vu.

J'ai été témoin de la vie. Et j'ai été témoin de la mort. Mais rien n'aurait pu me préparer au spectacle surréaliste dont j'ai été témoin lors de l'exécution de Frank Atwood. Les gens m'ont dit que je pourrais être choqué, mais voir l'État de l'Arizona mettre à mort Frank Atwood  pour l'enlèvement et le meurtre de Vicki Lynne Hoskinson, 8 ans,  a fait plus que m'étourdir – cela m'a fondamentalement changé en tant que personne.



mardi 7 juin 2022

 

Prière pour un chrétien orthodoxe converti dans le couloir de la mort bientôt exécuté.

 Le 8 juin 2022 à 10h00,( heure local USA) 19 heure en France !

J'ai reçu des informations selon lesquelles Anthony a reçu le Grand Schéma aujourd'hui et a pris le nom d'Éphraïm, d'après son défunt père spirituel et fondateur du monastère Saint-Antoine en Arizona.


Homélie sur la liturgie

 

Cette homélie a été prononcée le 6 février 2022, par le Père Elie au

 monastère de la Transfiguration 

devant l’assemblée des moniales et des fidèles.

https://www.monastere-transfiguration.fr/homelie-sur-la-liturgie.html#

samedi 4 juin 2022

 

Père Ioannis Romanidis, 

théologien hésychaste

Un article de : Ciprian Voicilă - 5 juin 2022

L'hésychasme est l'essence de la tradition chrétienne orthodoxe. Une déclaration qui traverse les siècles. Une affirmation faite par les paroles, écrites ou parlées, des saints, mais surtout une affirmation dont la véracité a été prouvée par leur vie de nécessiteux du Christ. L'une des descriptions les plus claires de l'importance de l'énoncé de la prière de Jésus dans la vie spirituelle du chrétien se trouve dans les discours du théologien grec Ioannis Romanidis - enregistrés dans le volume "Empirical Dogmatics" du métropolite Hierotheos Vlachos.

mardi 24 mai 2022

 

UN CONFESSEUR CONTEMPORAIN ET MARTYR DU CHRIST : VALERIU GAFENCU

Commémoré le 5/18 février

  




Le peuple roumain – situé, selon les chroniques historiques, « sur le chemin de tous les maux » – était destiné à traverser de nombreuses épreuves. Le dernier en date était le pire : le rouleau compresseur communiste. Cette idéologie démoniaque, rien d'autre que la religion de Satan sur terre, comme l'appelait quelqu'un qui a traversé les prisons communistes, a fait parmi nous des centaines de milliers de victimes. Elle n'a cependant pas réussi à briser ceux qui, ne voulant pas perdre leur âme, tenaient fermement de tout leur être au Christ. Endurant d'horribles souffrances et mourant finalement aux mains des communistes, ils ont acquis la couronne de sainteté.

samedi 30 avril 2022

 

 Le caractère universel 

de la prière de Jésus

par Archimandrite Sophrony

Le Nom de " Jésus " fut donné par révélation d’En-haut. Il provient de la sphère divine, éternelle, et n’est en aucune façon le produit de l’intelligence humaine, bien qu’il soit exprimé par un mot créé. La révélation est un acte, une énergie de la Divinité ; comme telle, elle appartient à un autre plan et transcende les énergies cosmiques. Dans sa gloire supraterrestre, le Nom de " Jésus " est métacosmique. Lorsque nous prononçons le Nom du Christ, lui demandant de se mettre en relation avec nous, lui qui remplit tout, il prête attention à nos paroles, et nous entrons en un contact vivant avec lui. Comme Logos éternel du Père, il demeure avec lui dans une unité indivisible, et ainsi Dieu le Père entre par son Verbe en relation avec nous. Le Christ est le Fils unique et coéternel du Père, et c’est pourquoi il peut dire : Nul ne vient au père que par moi (Jn 14, 6). Le Nom de " Jésus " signifie " Dieu-Sauveur " ; dans ce sens, il peut être attribué à toute la Sainte Trinité, mais aussi à chacune des Hypostases séparément. Mais, dans notre prière, nous utilisons le Nom de " Jésus" exclusivement comme nom propre du Dieu-Homme, aussi est-ce vers lui que se dirige l’attention de notre intellect. En lui habite corporellement toute la plénitude de la Divinité, dit l’apôtre Paul (Col 2, 9). En lui se trouve non seulement Dieu, mais encore tout le genre humain. En priant par le Nom de Jésus-Christ, nous nous plaçons devant l’absolue plénitude et de l’Être premier incréé, et de l’être créé. Pour pouvoir pénétrer dans le domaine de cette plénitude de l’Être, nous devons le recevoir en nous de telle manière que sa vie devienne aussi la nôtre, et cela par l’invocation de son Nom en conformité avec son commandement.

Seigneur, Jésus-Christ, Fils de Dieu, aie pitié de moi, pécheur.

Celui qui s’unit au Seigneur n’est avec lui qu’un seul esprit (1 Co 6, 17).

 

lundi 25 avril 2022

 

LETTRE PASTORALE POUR LA PÂQUE 2022

 

LA RÉSURRECTION DU CHRIST – NOTRE ESPÉRANCE INFLÉTRISSABLE

À TOUT LE CLERGÉ, À LA COMMUNAUTÉ MONASTIQUE ET

À TOUS LES FIDÈLES DE L’ARCHEVÊCHÉ D’EUROPE OCCIDENTALE

 

Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ, qui,

selon sa grande miséricorde, nous a régénérés, pour une espérance vivante,

par la résurrection de Jésus Christ d’entre les morts, pour un héritage qui ne se peut ni corrompre, ni souiller, ni flétrir.

1 Pierre 1, 3-4

Très-Révérends et Révérends Pères, Frères et sœurs bien-aimés dans le Seigneur,


Le Christ est ressuscité!

vendredi 1 avril 2022

 1er Avril





 

mardi 8 mars 2022

Abba Antoine



 Abba Antoine dit : - Un temps vient où les hommes deviendront fous, et lorsqu'ils rencontreront quelqu'un qui n'est pas fou, ils se tournerons vers lui en disant : "tu déraisonnes". Et cela parce qu'il ne leur ressemble pas.-


Apophtegmes des Pères du désert (Antoine, 25. PG 65,84)

samedi 5 février 2022

 


Discours du Patriarche Daniel lors de la Proclamation de l'Année de l'Hommage et de la Commémoration 2022 (Texte intégral)

Edité par Sorin Ioniţe

 02.01.2022

 

Le discours prononcé par Sa Béatitude le Père Daniel, Patriarche de l'Église orthodoxe roumaine, dans la Cathédrale patriarcale, à l'occasion de la proclamation de 2022 Année d'hommage de prière dans la vie de l'Église et des chrétiens et Année commémorative de les saints hésychastiques Siméon , samedi 1er janvier 2022.

Texte intégral:


2022 - L'année d'hommage de prière dans la vie de l'Église et du chrétien et l'année commémorative des saints hésychastes Siméon le Nouveau Théologien, Grigorie Palama et Paisie de la Neamţ.


vendredi 28 janvier 2022

 

NOUS DEVONS ALLER À LA LITURGIE, MÊME SI NOUS RESTONS LÀ COMME DES SOUCHES



Métropolite Athanasios de Limassol

Anton Pospelov/Pravoslavie.ru    

La grâce de notre Seigneur Jésus-Christ et l' amour de Dieu le Père, et la communion du Saint-Esprit soient avec vous tous.

Cette bénédiction et cette grâce que nous recevons et acceptons sont données à ceux qui assistent à la Divine Liturgie. Par conséquent, nous disons que vous devez aller à la Divine Liturgie et y participer.

vendredi 21 janvier 2022

 

Anniversaire du Martyre du Roi Louis XVI

Il y avait à la skite de Gethsémani,

avant la révolution russe,

une icône du Roi-Martyr Louis XVI

 

Icône du roi-martyr Louis XVI

 

Testament de Sa Majesté le Roy Louis XVI,
rédigé le 25 décembre 1792,
envoyé à la Commune de Paris le 21 janvier 1793.

 

  

Au nom de la très Sainte Trinité du Père du Fils et du St Esprit. Aujourd’hui vingt cinquième jour de Décembre, mil sept cent quatre vingt douze. Moi Louis XVIe du nom Roy de France, étant depuis plus de quatres mois enfermé avec ma famille dans la Tour du Temple à Paris, par ceux qui étoient mes sujets, et privé de toute communication quelconque, mesme depuis le onze du courant avec ma famille de plus impliqué dans un Procès dont il est impossible de prévoir l’issue à cause des passions des hommes, et dont on ne trouve aucun prétexte ni moyen dans aucune Loy existante, n’ayant que Dieu pour témoin de mes pensées et auquel je puisse m’adresser. Je déclare ici en sa présence mes dernières volontés et mes sentiments.

Je laisse mon âme à Dieu mon créateur, je le prie de la recevoir dans sa miséricorde, de ne pas la juger d’après ses mérites, mais par ceux de Notre Seigneur Jésus Christ qui s’est offert en sacrifice à Dieu son Père, pour nous autres hommes quelqu’indignes que nous en fussions, et moi le premier.

[…]

Je prie Dieu de me pardonner tous mes péchés. J’ai cherché à les connoitre scrupuleusement à les détester et à m’humilier en sa présence, ne pouvant me servir du Ministère d’un Prestre Catholique. Je prie Dieu de recevoir la confession que je lui en ai faite et surtout le repentir profond que j’ai d’avoir mis mon nom, (quoique cela fut contre ma volonté) à des actes qui peuvent estre contraires à la discipline et à la croyance de l’Eglise Catholique à laqu’elle je suis toujours resté sincérement uni de cœur. Je prie Dieu de recevoir la ferme résolution ou je suis s’il m’accorde vie, de me servir aussitôt que je le pourroi du Ministère d’un Prestre Catholique, pour m’accuser de tous mes péchés, et recevoir le Sacrement de Pénitence.

Je prie tous ceux que je pourrois avoir offensés par inadvertance (car je ne me rappelle pas d’avoir fait sciemment aucune offense à personne), ou à ceux à qui j’aurois pu avoir donné de mauvais exemples ou des scandales, de me pardonner le mal qu’ils croient que je peux leur avoir fait.

Je prie tous ceux qui ont de la Charité d’unir leurs prières aux miennes, pour obtenir de Dieu le pardon de mes péchés.

Je pardonne de tout mon cœur à ceux qui se sont fait mes ennemis sans que je leur en aie donné aucun sujet, et je prie Dieu de leur pardonner, de même que ceux qui par un faux zèle, ou par un zèle mal entendu, m’ont fait beaucoup de mal.

Je recommande à Dieu, ma femme, mes enfants, ma sœur, mes Tantes, mes Frères, et tous ceux qui me sont attachés par les liens du Sang, ou par quelque autre manière que ce puisse être. Je prie Dieu particulièrement de jeter des yeux de miséricorde sur ma femme, mes enfants et ma sœur qui souffrent depuis longtemps avec moi, de les soutenir par sa grâce s’ils viennent à me perdre, et tant qu’ils resteront dans ce monde périssable.

Je recommande mes enfants à ma femme, je n’ai jamais douté de sa tendresse maternelle pour eux; je lui recommande surtout d’en faire de bons chrétiens et d’honnestes hommes, de leur faire regarder les grandeurs de ce monde-ci (s’ils sont condamnés à les éprouver) que comme des biens dangereux et périssables, et de tourner leurs regards vers la seule gloire solide et durable de l’Eternité. Je prie ma sœur de vouloir bien continuer sa tendresse à mes enfants, et de leur tenir lieu de Mère, s’ils avoient le malheur de perdre la leur.

Je prie ma femme de me pardonner tous les maux qu’elle souffre pour moi, et les chagrins que je pourrois lui avoir donnés dans le cours de notre union, comme elle peut être sûre que je ne garde rien contre elle si elle croyoit avoir quelque chose à se reprocher.

Je recommande bien vivement à mes enfants, après ce qu’ils doivent à Dieu qui doit marcher avant tout, de rester toujours unis entre eux, soumis et obéissants à leur Mère, et reconnoissants de tous les soins et les peines qu’elle se donne pour eux, et en mémoire de moi. je les prie de regarder ma sœur comme une seconde Mère.

Je recommande à mon fils, s’il avoit le malheur de devenir Roy de songer qu’il se doit tout entier au bonheur de ses Concitoyens, qu’il doit oublier toute haine et tout ressentiment, et nommément tout ce qui a rapport aux malheurs et aux chagrins que j’éprouve. Qu’il ne peut faire le bonheur des Peuples qu’en régnant suivant les Loys, mais en même temps qu’un Roy ne peut les faire respecter, et faire le bien qui est dans son cœur, qu’autant qu’il a l’autorité nécessaire, et qu’autrement, étant lié dans ses opérations et n’inspirant point de respect, il est plus nuisible qu’utile.

Je recommande à mon fils d’avoir soin de toutes les personnes qui m’étoient attachées, autant que les circonstances où il se trouvera lui en donneront les facultés, de songer que c’est une dette sacrée que j’ai contractée envers les enfants ou les parents de ceux qui ont péri pour moi, et ensuite de ceux qui sont malheureux pour moi. Je sais qu’il y a plusieurs personnes de celles qui m’étoient attachées, qui ne se sont pas conduites envers moi comme elles le devoient, et qui ont même montré de l’ingratitude, mais je leur pardonne, (souvent, dans les moment de troubles et d’effervescence, on n’est pas le maître de soi) et je prie mon fils, s’il en trouve l’occasion, de ne songer qu’à leur malheur.

Je voudrois pouvoir témoigner ici ma reconnaissance à ceux qui m’ont montré un véritable attachement et désintéressé. D’un côté si j’étois sensiblement touché de l’ingratitude et de la déloyauté de gens à qui je n’avois jamais témoigné que des bontés, à eux et à leurs parents ou amis, de l’autre, j’ai eu de la consolation à voir l’attachement et l’intérest gratuit que beaucoup de personnes m’ont montrés. Je les prie d’en recevoir tous mes remerciements; dans la situation où sont encore les choses, je craindrois de les compromettre si je parlois plus explicitement, mais je recommande spécialement à mon fils de chercher les occasions de pouvoir les reconnaître.

Je croirois calomnier cependant les sentiments de la Nation, si je ne recommandois ouvertement à mon fils MM. de Chamilly et Hue, que leur véritable attachement pour moi avoit portés à s’enfermer avec moi dans ce triste séjour, et qui ont pensé en être les malheureuses victimes. Je lui recommande aussi Cléry des soins duquel j’ai eu tout lieu de me louer depuis qu’il est avec moi. Comme c’est lui qui est resté avec moi jusqu’à la fin, je prie M. de la Commune de lui remettre mes hardes, mes livres, ma montre, ma bourse, et les autres petits effets qui ont été déposés au Conseil de la Commune.

Je pardonne encore très volontiers a ceux qui me gardoient, les mauvais traitements et les gesnes dont ils ont cru devoir user envers moi. J’ai trouvé quelques âmes sensibles et compatissantes, que celles-là jouissent dans leur cœur de la tranquillité que doit leur donner leur façon de penser.

Je prie MM. de Malesherbes, Tronchet et de Sèze, de recevoir ici tous mes remerciements et l’expression de ma sensibilité pour tous les soins et les peines qu’ils se sont donnés pour moi.

Je finis en déclarant devant Dieu et prest à paroitre devant lui, que je ne me reproche aucun des crimes qui sont avancés contre moi.

Fait double à la Tour du Temple le 25 Décembre 1792.

Louis







Dernière page du testament de Louis XVI.

 

source